Comment évaluer l’état de ses pneus ?

Vérifier l’état de ses pneus n’est guère un geste anodin. Cette vérification est d’une grande importance pour votre sécurité et celle des occupants de votre véhicule. Il n’est pas nécessaire de procéder à une vérification quotidienne, un contrôle périodique de l’usure des pneus est amplement suffisant. Pour une vérification complète et efficace, différentes techniques sont proposées.

Le témoin d’usure : pour une vérification rapide

Depuis les usines, le fabricant de votre pneu y a laissé des indicateurs vous permettant d’évaluer en un coup d’œil l’usure. Dénommé « témoin d’usure », cet indicateur est le plus utilisé par les automobilistes qui désirent s’assurer du parfait état de leurs pneus. Ce témoin est généralement incrusté au fond des canaux longitudinaux et est représenté par un pavé de gomme d’environ 1.6 mm d’épaisseur. Selon le fabricant, il pourrait s’agir du sigle TWI (Tread Wear Indicator), d’un triangle, du logo de la marque ou d’une série de chiffres (témoin d’usure numérique) indiquant la profondeur de la gomme. Si votre véhicule est équipé de pneu Michelin, recherchez le petit Bibendum. Sur les pneus Nokian ou Matador, l’usure est indiquée par des chiffres. Grâce au témoin d’usure, il est ainsi possible d’apprécier rapidement le degré d’usure de n’importe quel pneu. Dans les situations où un examen plus précis est requis, comme après un accrochage ou lorsque l’on veut vendre au meilleur prix sa voiture, nous ferons recours à la jauge de profondeur.

La jauge de profondeur : pour plus de précision
pneu

La jauge de profondeur est un petit outil pas cher que vous trouverez dans la plupart des centres auto de France ainsi que dans les magasins spécialisés. Elle s’utilise à différents endroits du pneumatique et sert à mesurer la profondeur des rainures. L’utilisation de cet outil professionnel permet d’effectuer une vérification conforme à la réglementation. La jauge de profondeur se révèle plus juste et plus précise que le témoin d’usure. Toutefois, si vous ne disposez pas de la jauge, vous avez la possibilité de vous servir d’une pièce de monnaie :
pour un pneu hiver, introduisez une pièce de 2 euros dans l’une des rainures. Si le bord extérieur argenté est toujours visible, c’est le moment de changer le pneu concerné.
pour un pneu été, utilisez plutôt une pièce de 1 euro. Le principe sera le même : vous introduisez la pièce dans l’une des rainures et vous vérifiez les étoiles gravées sur le bord. Si elles sont visibles, c’est que le pneu testé est usé.
Cette alternative est évidemment moins précise mais elle vous permettra de déterminer s’il est nécessaire ou non de changer vos pneumatiques.

Pour rouler en toute sécurité, dans les meilleures conditions et éviter les contraventions, il convient donc de vérifier périodiquement l’usure des pneus de votre véhicule. Pour ce faire, vous pouvez vous référer au témoin d’usure (solution rapide), ou vous munir d’une jauge de profondeur (solution précise) ou d’une pièce de monnaie (approche moins précise).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *