Montage des chaînes à neige : 4 astuces avant le départ

Montage des chaînes à neige : 4 astuces avant le départ


Ça y est, votre séjour à la montagne est programmé. Concernant la sécurité de votre véhicule, vous avez opté pour des chaînes à neige. Voyons ensemble 4 astuces auxquelles penser avant de partir afin que le montage des chaînes à neige sur votre voiture ne devienne pas un casse-tête.

1 – Repérer les roues motrices sur votre véhicule

Le montage des chaînes à neige s’effectue sur les roues motrices. Cela peut paraître évident pour des connaisseurs, mais certains ignorent quelles sont les roues motrices de leur véhicule. Pour des véhicules à traction, ce sont les roues avant. Pour des véhicules à propulsion, les roues arrière. Enfin, pour
des véhicules à quatre roues motrices, ce sont les quatre roues, par définition ! La plupart des véhicules sont des véhicules à traction.

2 – S’entraîner au montage des chaînes à neige à la maison

Vous le savez, on vous l’a déjà dit plusieurs fois, le montage des chaînes à neige n’est pas une mince affaire. Par ailleurs, gardez à l’esprit que celles-ci ne doivent être mises en place qu’à partir du moment où il y a réellement de la neige, sous peine de les détériorer fortement. Par conséquent, il est probable que vous deviez arrêter votre véhicule sur une route de montagne.
Qui dit route de montagne dit également route sinueuse, route à forte pente et possibles chutes de neige.

Le montage des chaînes à neige n’étant déjà pas chose facile, découvrir leur fonctionnement pour la première fois au bord d’une route, par une température de -5 degrés, avec du vent et
de la neige vous fouettant le visage, quinze voitures qui klaxonnent derrière vous, les enfants qui crient dans votre véhicule et votre femme qui s’impatiente n’est peut-être pas très
judicieux.

C’est pourquoi étudier la notice avant le départ, au calme, en faisant un voire plusieurs essais sur vos pneus, est très fortement conseillé. Vous prendrez ainsi le coup de main et n’aurez
peut-être même plus besoin du mode d’emploi le moment venu.

3 – Faire en sorte de garder les chaînes à neige démêlées

Vous l’avez peut-être remarqué quand vous avez ouvert la boîte, les chaînes à neige s’emmêlent… Peut-être avez-vous même passé une demi-heure à les démêler. Afin d’éviter de devoir répéter cette manipulation à un moment pour le moins inopportun, essayez autant que possible de les poser à plat dans votre véhicule, et de façon à ce qu’elles ne bougent pas trop. Poser quelque chose dessus peut aider à les maintenir en position démêlées, mais veillez toutefois à ne pas accumuler trois tonnes de bagages par-dessus, sous peine de devoir vider votre coffre dans la neige au moment de les sortir !

4 – Prévoir des vêtements chauds et surtout des gants !

Si vous avez besoin de monter vos chaînes à neige, c’est qu’il y a de la neige. Il y a fort à parier qu’à ce moment-là, le vent et le froid glacial soient de la partie. Vous allez devoir
manipuler les chaînes par une température négative, mais si vous ne sentez plus vos doigts après quelques minutes, cela rendra les choses beaucoup plus difficiles ! Prévoyez donc de quoi vous habiller chaudement avant de sortir de l’habitacle, et surtout, une bonne paire de gants.

Vous l’aurez compris, le montage des chaînes à neige ne s’improvise pas. Appliquez nos conseils et mettez ainsi toutes les chances de votre côté pour que cela se passe au mieux, dans
la joie et la bonne humeur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *